Podium de catégorie pour Nigel Bailly en Ultimate Cup Series

La Filière Frédéric Sausset, dont fait partie le Belge Nigel Bailly, a réalisé une superbe performance le week-end dernier sur le circuit Ricardo Tormo de Valence en Espagne, avec une 3ème position dans la catégorie Ultimate et une 8ème place au classement général. “C’est un résultat que nous devions impérativement décrocher ici après avoir manqué le podium de peu au Mugello, indique Frédéric Sausset. Avec la qualité de notre prestation ce week-end, je suis convaincu que nous avons le potentiel pour y figurer à chaque course et pas seulement à la troisième place.”

Le circuit était inconnu de l’équipe et des trois pilotes de la Filière. Malgré ce peu de données, la Ligier JSP3 #84 se qualifiait au 9ème rang de la grille et à une prometteuse 4ème place de la catégorie Ultimate. Nigel Bailly a pris un départ prudent, gardant son rang mais s’arrêtant au stand inopinément au 20ème tour. “J’avais évité les écueils du début de course, explique Nigel. Je tenais le rythme du peloton quand tout d’un coup, j’ai ressenti des vibrations importantes dans mon volant qui résultaient d’une crevaison lente. On découvrira après coup qu’une vis s’était logée dans le pneu arrière-gauche. Un aléa de la course qui aurait pu nous coûter cher…”

A la fin de son relai, Bailly cédait le volant à Takuma Aoki. Le Japonais s’est fendu d’un parcours agressif. Alors au 4ème rang de la catégorie Ultimate, Aoki passait le volant à Snoussi Ben Moussa : “On est remonté progressivement. On a même cru un moment à une 2ème place, mais j’ai dû faire un tête-à-queue en fin de course afin d’éviter un concurrent attardé… C’était ça ou l’accrochage. On y a perdu un peu de temps… une vraie frustration.”

L’équipe La Filière Frédéric Sausset eut encore quelques sueurs froides jusqu’au drapeau à damier. “Nous avions parié sur une stratégie de ravitaillement agressive, indiquait Christophe Tinseau, le Directeur Technique du team. Il restait très peu de carburant dans le réservoir en fin de course. On était sur la réserve… C’était risqué mais ça a suffi pour franchir la ligne d’arrivée en troisième position.”

Je suis ravi de ce résultat, qui est fidèle à l’objectif que j’avais fixé en début de meeting, concluait Frédéric Sausset. Toute l’équipe continue à progresser et cela se traduit dans les résultats depuis la course ‘Road To Le Mans’. J’ai hâte de me rendre à Magny-Cours et au Castellet pour finir cette saison en beauté.” (Vincent Franssen)